LES TECHNIQUES DE PRISE DE VUE

I - Tourner les scènes d'un projet vidéo numérique :

Vous disposez d'un plan, votre story-board, pour tourner les différentes scènes à l'aide d'un caméscope numérique. Vous devez cependant observer quelques règles simples

lors du tournage.

 a) Stabilité

Pour obtenir des prises de vue stables :

Un trépied assure une bonne stabilité

 Exemple de fonction de stabilisation d'image d'un caméscope :

b) Mouvement de caméra =>

 Tout mouvement de caméra intempestif doit être évité lors du tournage d'un projet.

Vous pouvez néanmoins utiliser un mouvement de caméra pour créer un effet réussi, à condition de respecter les règles suivantes : 

II -  Cadrage des prises de vue :

Il est important de bien choisir la méthode de cadrages et de prises de vue pour obtenir des résultats optimaux.

Vous obtiendrez généralement de meilleurs résultats en plaçant la caméra et le trépied vers la position adéquate plutôt qu'en utilisant le zoom.

Cependant, certaines situations peuvent nécessiter l'utilisation du zoom pour cadrer une prise.

L'utilisation du zoom pour cadrer un plan moyen ou un gros plan permet de rendre l'arrière-plan plus flou, faisant ainsi ressortir le sujet de la scène.

a) Éclairage 

Un bon éclairage est essentiel à la réussite d'un film. Les films amateurs sont des exemples typiques montrant comment un mauvais éclairage peut nuire à la qualité du tournage.

Une scène mal éclairée produit un résultat médiocre.


La plupart des caméscopes numériques proposent plusieurs modes de prise de vue adaptés à différentes conditions d'éclairage, comme expliqué à la section suivante.Cependant, même ces modes ne permettent pas de corriger une mauvaise appréciation de l'éclairage.

Les caméscopes numériques offrent une portée lumineuse bien inférieure à celle de l'œil humain. Cette différence est d'autant plus flagrante que le projet fini est

compressé à l'exportation. Quelles que soient les performances des logiciels de compression vidéo numérique (appelés codec), il existe une grande différence de

qualité d'image entre le format DV natif et un film compressé. 

Certaines caméras intègrent une lampe-torche qui peut se révéler utile lors d'un tournage en intérieur ou pour les gros plans. Ces systèmes d'éclairage peuvent

déséquilibrer la caméra et nécessitent une source d'alimentation comme une imposante batterie. Il est par conséquent souvent nécessaire de préparer

soigneusement l'éclairage de la scène de tournage. 

Si vous estimez que l'installation d'un système d'éclairage artificiel supplémentaire est trop coûteuse, vous pouvez opter pour des solutions plus économiques :

La lumière la mieux adaptée est une lumière naturelle en extérieur ou à travers une fenêtre

sécurité)

Remarque : adoptez cette règle simple : placez toujours la caméra entre la source de lumière et le sujet, en veillant à ce que ce dernier ne soit pas ébloui par le soleil.

Les lampes disponibles dans le commerce telles que les lampes d'architecte peuvent être très utiles pour fournir un éclairage supplémentaire. Les lampes à pince sont

parfaites pour cela. Préférez les ampoules d'environ 100 watts.

Si le lieu de tournage est plus étendu, vous pouvez opter pour des lampes de chantier. N'oubliez pas que ces lampes peuvent être brûlantes au contact.

  

Éclairer une scène :

L'éclairage d'une scène se compose de trois éléments de base :


b) Modes de prise de vue :

Les caméscopes numériques disposent de différents modes de prise de vue qui s'adaptent à différentes conditions et situations d'éclairage en modifiant la vitesse

d'obturation et l'ouverture de l'objectif de la caméra. Voici les principaux modes de prise de vue :

Spot :  Concentre l'exposition sur une partie de l'image

Portrait : Utilise une grande ouverture d'objectif de caméra pour réduire la profondeur de champ et mettre ainsi en relief le sujet filmé

Sports : Utilise des vitesses d'obturation rapides pour capturer l'action

Plage et ski : Compense l'exposition dans des conditions de forte luminosité

Coucher de soleil et clair de lune : Optimise la lumière disponible

Paysage : Utilise une large profondeur de champ afin de mettre au point la plus grande partie possible de l'image

Faible lumière : Optimise la lumière mais peut entraîner des images très granuleuses et de médiocre qualité.

SOMMAIRE