LE CADRAGE DES IMAGES

Petit glossaire de l'image

 
Angle de vue. Terme photographique qui désigne la hauteur et la direction du regard.  
L’angle de vue est qualifié de normal lorsqu’on se trouve au même niveau que le sujet regardé. 
Il est en plongée lorsque le sujet est plus bas que le niveau des yeux. Il est en contre-plongée
lorsqu’on regarde un sujet placé plus haut que le niveau des yeux.
 
Cadrage.  Terme cinématographique et photographique qui désigne l’action de cadrer, c'est-à-dire
de choisir ce qui sera ou non présenté au regard du public. Le cadrage a une conséquence directe
sur le plan de l’image. 
On dit que tout ce qui se trouve à l’intérieur du cadre se trouve dans le champ, que tout ce qui n’est
pas dans le cadre est hors champ.
Par extrapolation, ce terme peut être utilisé pour toute image.
 
Composition. Position des différents éléments qui sont représentés dans une image. La composition
est importante pour la signification de l’image.
 
Contraste. Opposition importante et remarquable entre deux couleurs, deux formes,etc. Le noir
contraste fortement avec le blanc.
 
Disproportion. Défaut de proportion volontaire ou non.
 
Fond. Partie représentée en arrière-plan et considérée comme la plus lointaine dans une œuvre
bidimensionnelle. Le fond est également l’espace figuré ou la surface qui permet au sujet, ou à la
forme, de se détacher. Exemple : un personnage sur un fond de ciel bleu.
 
Genre cinématographique. Plusieurs grands genres cinématographiques ont dominé l’Histoire du
cinéma. On note aujourd’hui des évolutions ou des transformations de ces genres.
 
Les genres : le burlesque (comique de l’absurde, de l’excès), la comédie ( plus réaliste). Le film
policier, la science-fiction, le fantastique (qui fait intervenir le surnaturel), le film historique, le western,
le film d’aventures (où dominent les scènes d’action), le mélodrame et le drame psychologique
(accent mis sur les émotions et les sentiments), le film musical (comédie musicale, opéra filmé).
 
Beaucoup de films sont des adaptations cinématographiques d’œuvres littéraires.
 
Graphisme. Manière propre à chacun de dessiner. Il peut être qualifié de simple, d’épuré, de
compliqué, de mordant, de sensuel...
 
Lignes de force. Lignes les plus importantes dans la structure ou la composition d’une image.
 
Lignes de fuite. Lignes qui permettent de matérialiser un effet de perspective.
 
Lumière. On distingue la lumière naturelle, celle due au soleil, et la lumière artificielle due à toutes
les autres sources lumineuses : éclairage électrique, bougie, flash d’appareil photographique... 
 
Modelé. Relief des formes, des objets ou des personnages représentés. Une couleur utilisée en
aplat ne donne aucun modelé contrairement au dégradé qui donne l’impression de relie
 
Perspective. Technique qui permet de représenter sur un support en deux dimensions des volumes
ayant trois dimensions.  La perspective désigne également l’ensemble des éléments qui s’offrent au
regard de l’observateur en fonction de l’endroit qu’il occupe.
  
Photogramme. Photographie extraite d’un film.

Plans. Terme photographique et cinématographique qui désigne les dimensions d’un sujet à
l’intérieur d’un cadre. (Voir document 1). Un gros plan est un plan où le sujet principal est vu de très
près. Un plan rapproché est un plan qui présente le sujet et une partie du contexte. Un plan moyen
présente le sujet et son entourage immédiat. Un plan général présente le sujet principal dans son
entourage plus ou moins proche. Le plan d’ensemble présente un paysage, une foule importante ou
une architecture dans un cadre très large.
 

 

 

 

 
Les plans sont aussi les différentes parties de l’espace d’un tableau ou d’une image. 
 
Point de fuite. Point situé à l’infini vers lequel convergent les lignes de fuite marquant la perspective.
 
Profondeur de champ. Terme essentiellement photographique ou cinématographique. Plus on a
l’impression que la distance entre  le premier plan et l’arrière-plan est grande, plus le champ est
profond.
C’est également le terme qui désigne l’importance de la zone nette, volontairement définie par le
photographe.
Lorsque les sujets d’une même image sont nets, malgré les différences de plans, c’est que la
profondeur de champ est grande.

Sujet. Ce qui est représenté dans une œuvre.

Support. Ce sur quoi est réalisée l’œuvre. Le support peut être le papier, le carton,... C’est plus
généralement le moyen matériel utilisé pour créer (le film, la pellicule photographique...).
 

Typographie. Présentation graphique d’un texte imprimé.  On parle de belle typographie pour
qualifier une page dont le caractère est en accord avec le texte.
 
 
Sources :  L’image au collège de Alain Colzy, Raphaël Marchal et Fabrice Wateau, Belin,2002 et Méthodes du Français :
Secondes Première, sous la direction de Denis Labouret et Alain Meunier, Bordas 2001.


 

SOMMAIRE